Skip to content

Accueil > Thèmes de recherche > Ecosystèmes et environnement

Ecosystèmes et environnement

L’arc jurassien

Problématique

L’avenir des écosystèmes de l’Arc Jurassien, celui des paysages qu’ils constituent et de l’économie qu’ils sous-tendent est tributaire de contraintes locales et globales qui se combinent aujourd’hui en interactions encore peu étudiées.
Afin de répondre à l’enjeu majeur que représente le maintien et le développement durable des biens et services écosystémiques dans le contexte du changement global en cours et à venir, ce thème propose une approche interdisciplinaire articulant observation à long terme, expérimentation et modélisation. Il privilégie une démarche holistique qui ne considère pas les différents systèmes pris individuellement (lacs, karst, forêts, prairies, tourbières…) mais comme éléments d’un ensemble régional en interaction.

Objectifs

D’un point de vue opérationnel, les objectifs du thème « Ecosystèmes et Environnement » sont :

  • de caractériser l’état des composantes physiques et chimiques des systèmes, de déterminer la composition et la diversité des communautés animales, végétales et microbiennes, et de mettre en évidence leurs dynamiques spatiales et temporelles ;
  • d’explorer le rôle fonctionnel de la biodiversité des communautés et des réseaux trophiques ;
  • de comprendre, quantifier et modéliser l’impact des divers forçages sur la structure et le fonctionnement des réseaux trophiques et des cycles biogéochimiques.
    Les connaissances acquises seront donc réinvesties pour :
  • développer des indicateurs de l’état écologique des milieux et identifier des marqueurs ou des signaux d’alertes annonçant les points de bifurcation ou de bascules fonctionnelles ;
  • développer des modèles capables de simuler les trajectoires fonctionnelles selon différents scénarios de gestion et de contraintes et orienter ainsi les gestionnaires vers les mesures les plus efficaces compte-tenu des usages attendus.

Coordinateurs : Laurent Millet et François Gillet
Contact : Laurent Millet
Laboratoire Chrono-environnement - Université de Franche-Comté

Voir aussi :

La face cachée des zones AOC...