Skip to content

Accueil > News > Un jardin de la Zone Atelier Arc Jurassien à la Saline Royale (...)

Un jardin de la Zone Atelier Arc Jurassien à la Saline Royale d’Arc-et-Senans

24 novembre 2020

La Zone Atelier Arc Jurassien est partenaire d’un projet Interreg Franco-suisse consacré à la culture scientifique. L’objectif est de faire partager au plus grand nombre la question des interactions Hommes-Nature à partir du concept de Socio-Ecosystèmes (SES)

Pour répondre aux enjeux de préservation et de valorisation des écosystèmes et du développement économique de l’Arc Jurassien, le projet « Living Lab Arc Jurassien » réunit des acteurs du tourisme, de l’environnement et de la recherche français et suisses, pour développer un dispositif innovant de sensibilisation et d’éducation à l’environnement et au développement durable des socio-écosystèmes de l’Arc Jurassien. Initié sous le concept du Living lab, le plan d’action consiste à impliquer citoyens, chercheurs ainsi que des acteurs culturels de l’Arc jurassien dans les processus d’expérimentation de mesures de gestion concertée dans les domaines de l’eau, des milieux naturels, des espèces et des paysages à l’échelle transfrontalière en valorisant les richesses naturelles de ce territoire.

Le projet réunit la Saline royale d’Arc-et-Senans (site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO), Evologia (centre d’insertion professionnelle et parc) et l’Université de Franche-Comté, qui intervient par le Jardin Botanique de Besançon. L’un des objectifs consiste à concevoir et aménager un jardin pérenne de la Zone Atelier Arc Jurassien à la Saline royale d’Arc-et-Senans permettant de présenter les écosystèmes jurassiens et à créer un livret numérique compilant les connaissances existantes sur les socio-écosystèmes de l’Arc jurassien.

Le livret numérique permettra de décrire le fonctionnement des 4 types principaux de socio-écosystèmes jurassien : agrosystèmes prairiaux, forêts, lacs et zones humides, systèmes Karst-rivières. L’objectif est de synthétiser les connaissances sur ces milieux (espèces clefs, fonctionnement écologique, trajectoire historique et pratiques) et de décrire la boucle « services écosystémiques - gestion adaptative » à l’échelle des différents SES (comme décrit dans Bretagnolle et al, 2019).

Deux étudiants en stage de Master 2 seront recrutés de mars à septembre 2021 pour travailler sur ce projet.

Contact : Daniel Gilbert, Chrono-environnement